Liens Rapides

 Agenda                                     Démarches

 Nous Localiser                     Facebook

Imprimer

rythmes scolaires

Publié dans Périscolaire

 

Par décret du 26 janvier 2013, le gouvernement a modifié les rythmes scolaires des écoles maternelles et primaires. Ce changement doit être obligatoirement appliqué soit à la rentrée 2013, soit en 2014, selon le choix du Maire.

POURQUOI CHANGER DE RYHTME ?

Avec 144 jours, les élèves des écoles françaises sont ceux qui ont le moins de journées de classe (pour exemple, l’Allemagne a 207 jours et le Royaume Uni 190 jours). Cependant, les élèves français sont ceux qui ont le plus d'heures de classe sur une année avec 867 heures, alors que pour les autres pays européens, le nombre d'heures d'enseignement varie de 774 h à 821 h. Enfin la semaine d'un écolier français est la plus chargée (24 h) des pays européens, à part l’Angleterre. Autrement dit, les enfants ont des journées trop longues à l’école et inadaptées à leur rythme.

LE PRINCIPE DE LA REFORME

·      24 heures de classe sur 36 semaines soit 9 demi-journées de classe --> la demi-journée de classe supplémentaire se déroulera le mercredi matin.

·      Une journée maximum 5 h 30, une demi-journée maximum 3 h 30. La pause du midi est au minimum d’1 h 30.

·      L'aide personnalisée, à la charge des enseignants, est supprimée et remplacée par des Activités Pédagogiques Complémentaires.

·      Une mise en place d'activités périscolaires à la charge de la commune qui seront organisées dans un Projet Educatif Territorial (PEDT).

LA MISE EN PLACE DES NOUVEAUX HORAIRES A LANDRECIES

La commune a décidé de mettre en place cette réforme dès septembre 2013. Après une concertation des 4 chefs d'établissements de la commune, un conseil des écoles extraordinaire a été organisé le 15 Février afin d’informer de la volonté d’appliquer dès maintenant cette réforme. A une large majorité la mise en place de la réforme  a été validée. Voici les nouveaux horaires qui seront en place à la prochaine rentrée.

Ecole G. Philipe - Maurice Carême et

Maternelle Bourgogne

Matin

Après Midi

Lundi Mardi Jeudi Vendredi

8 h 30 à 11 h 45

13 h 30 à 15 h 30

Mercredi

8 h 30 à 11 h 30

Ecole Maternelle Grand Parc

Matin

Après Midi

Lundi Mardi Jeudi Vendredi

8 h 15 à 11 h 30

13 h 15 à 15 h 15

Mercredi

8 h 15 à 11 h 15

 

A partir de 15 h 30 pour toutes les écoles, exceptée l’école du Grand Parc à 15 h 15, la commune doit être en capacité d’accueillir tous les enfants lors d’activités périscolaires et ce, jusqu’à 16h30, (16h15 pour le Grand Parc). Ces activités périscolaires ne sont pas obligatoires, les parents pouvant reprendre leurs enfants à la fin de l’école (voir le tableau ci-dessus).

Le Projet Educatif Territorial, rédigé avec des élus, des directeurs d’écoles, des enseignants et des parents d’élèves s’appuie sur les projets d'écoles. Il va décrire les horaires prévus pour la rentrée de l’année scolaire 2013/2014, les activités périscolaires, les intervenants et les modalités de bilan.

 

Les grandes lignes du Projet Educatif Territorial seront consultables en mairie. Toutes informations et renseignements peuvent être pris auprès de messieurs NICODEME et DUCATILLON (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

 

DES INTERROGATIONS LEGITIMES

Une enquête a été menée auprès des familles. Plusieurs questions ont été posées :

 

·      L'école reste gratuite :

Ce qui pourrait être payant, ce sont les activités scolaires qui ne sont pas un temps de classe, mais un temps d'animation qui sera mis en place à la rentrée.

·      Les tarifs :

Rien n'est arrêté à ce sujet pour le moment. Le comité de pilotage évoquera le sujet lors d'une prochaine réunion. La participation financière sera symbolique afin de permettre à tous les enfants de participer à une ou plusieurs activités par semaine

·      Qui pour encadrer nos enfants ?

Nous avons recensé des personnes qui pourraient assurer l'encadrement du temps d'activité périscolaire. On y trouvera des agents communaux qualifiés et compétents (professeurs de l'école de musique, ATSEM, Educateur Sportif, Personnel de la Bibliothèque...), des enseignants volontaires, les associations (Centre Social, Associations Sportives...). C'est le comité de pilotage qui validera le choix des intervenants.

·      Les activités :

Elles devront être en corrélation avec les projets d'école.  Une fiche projet rempli par les intervenants permettra au comité de pilotage de valider la pertinence de l'activité. Des activités que la commune peut mettre en place devraient être programmées : Musique, théâtre, sports, lecture, jeux de société, art plastique...

 

·      La commune touche-t-elle des subventions ?

En appliquant la réforme dés cette année, la commune touchera 90 € par enfant scolarisé (environ 38.000 €) la première année et de 45 € la seconde année. Grace à cet argent, nous pourrons investir dans du matériel pour la mise en place des activités. Par contre, aucune subvention ne sera perçue par la commune à partir de la rentrée 2015. Toutes les activités seront donc payées par le budget communal.

·      Est-ce qu'il y aura toujours une garderie à 16 h 30 ?

Le service de garderie existera toujours, dans les mêmes conditions qu'actuellement. Un nouveau créneau sera aussi créé le mercredi matin avant la classe.

·      Que vont faire les enfants pendant les deux heures de temps scolaire l’après-midi ?

(réponse des directeurs d'école et enseignants) Pour les écoles élémentaires la durée des séquences peut aller de 35 à 45 minutes (au moins 3 séquences en 2 heures), pour les écoles maternelles une séquence peut aller de 10 à 20 minutes.

·      Les enfants de trois ans feront-ils encore la sieste ?
(réponse des directeurs d'école et des enseignants)

La sieste est un besoin naturel pour les petits. Cette réforme vise, tout d'abord, à améliorer le rythme scolaire des élèves pour leur bien être, les priver de sieste (qui est un besoin physiologique) serait contraire à la réforme. Ensuite, si un enfant ne fait la sieste qu'après sa journée d'école (au mieux après 15h30) il ne sera sans doute pas en mesure d'aller au lit le soir aux alentours de 19h pour être en forme pour sa journée d'école du lendemain. La sieste sera  donc maintenue sous la surveillance d'agents de la commune. Les enseignants de la classe, durant ce temps,   sont en décloisonnement avec des enfants des autres classes de l'école. 

·      Les enfants auront-ils moins de classe ?

Non ils auront toujours 24 par semaines. Seule la répartition change puisque l'on passera à 9 demi-journées au lieu de 8 actuellement.

·      Que se passera-t-il en cas d'absence d'un intervenant ?

Nous allons prévoir une liste de personne capable de remplacer au pied levé la personne absente. Il faut toutefois savoir qu'elle pourrait proposer une activité différente de celle du titulaire.

·      Qu’est ce que l'accompagnement Scolaire ?

Cela pourrait être un temps d'aide à l'apprentissage des leçons, à trouver une méthodologie de travail. Il sera assuré par des enseignants ou des animateurs compétents.

·      Pourquoi les enseignants sont ils présents dans le comité de Pilotage ?

Le projet éducatif territorial est rédigé en étroite relation avec les projets des écoles. Les enseignants pourront ainsi valider la qualité des activités et des intervenants. D'autre part, il pourrait y avoir une restitution des travaux réalisés durant les activités périscolaires lors des fêtes d'école par exemple. Enfin une grande partie des activités auront lieu dans les écoles.

·      Gestion des inscriptions : il faut que cette gestion soit la plus fluide et la moins contraignante pour les familles. Le comité de pilotage doit encore en revoir les termes. Mais en dehors d'un accueil physique en mairie, il sera possible de prendre des inscriptions par Mail ou par téléphone. Une facturation pourra être faite comme c'est le cas pour la garderie.

·      Où seront repris les enfants ?

A leur école comme c'est le cas actuellement.

·      Chaque intervenant aura-t'il un document avec les numéros en cas de problème ?

Oui.

·      Où se passeront les activités ?

Dans chaque école, des pièces ont été recensées pour accueillir les activités. En cas de besoin les classes pourront être utilisées. La salle Dupleix, les cours de récréation à la bonne saison ou la bibliothèque, le restaurant scolaire pourraient être également utilisés de manière ponctuelle.

·      Les taux d'encadrements

Ils sont fixés à 1 animateur pour 18 enfants  pour les plus de 6 ans et 1 pour 14 pour les moins de 6 ans. Il peut y avoir des plafonds pour limiter le nombre d'enfants dans certaines activités (déterminé par le comité de pilotage) de la même manière qu'un chiffre plancher sera surement instauré pour la mise en place des activités.

·      Problème des enfants perturbateurs

Un règlement intérieur du type de celui de la cantine sera élaboré en comité de pilotage.

·      Les ajustements ?

Un projet de cette ampleur devra forcement être ajusté avec le temps. Le comité de pilotage est justement là pour y veiller. Des critères d'évaluations sont fixés ce qui entrainement forcement quelques modifications avec le temps.

·      Y aura t-il le soutien scolaire après 16 h 30 ?

Non, l'aide personnalisée dans sa version actuelle est supprimée. Des Activités Pédagogiques Complémentaires (APC) pourront être proposées à vos enfants par les enseignants à partir de 15h30.

Calendrier

Septembre 2017
D L Ma Me J V S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Liens Utiles

 

Accueil

Guichet virtuel

CCPM

Accès direct

servicepublic caff pole emploi cdt-nord

cnil cdg59 npdc ppige